mardi 20 octobre 2015

Journal de voyage 2 ième partie


J'ai terminé la création du journal et l'heure du départ a sonné.

Partir bien équipé


Je pars très bien organisée. J'ai deux ensembles de voyage, celui que je mets dans ma valise, celle qui ira dans le cargo de l'avion et celui qui me suivra dans l'avion et partout ailleurs.


Je fonctionne ainsi pour 2 raisons : 1- on ne peut pas tout emporter en cabine, restrictions nombreuses, pas de liquide, pas de ciseaux etc. et 2- le bagage serait trop encombrant alors que je n'ai pas besoin de tout, tout de suite.


Voici ce dont je pense avoir besoin :


Dans mon bagage-cabine : 


Crayons Sharpie noir avec 2 pointes différentes. (2, au cas où un ne fonctionne pas)

Crayons de couleur Inktense (couleurs préférées)
Crayon Sharpie Blanc
Pinceau à réservoir (Eau dans l'avion)
Colle en bâton

Dans la valise-cargo :


Ciseaux

Règle
Crayons aquarellables Neocolor II Caran D'Ache
Mon imprimante POGO de Polaroid
100 feuilles photo

Discipline


Tout de suite, dès le départ, je me contrains à écrire, fatiguée, pas fatiguée, ne serait-ce qu'une ligne afin de créer l'habitude.


Transporter mon journal partout avec moi, m'aide à remplir cette tâche. Je peux écrire quand j'ai du temps, sur l'avion, dans le train, en attente sur le quai...


Le décalage n'aide pas mais en m'y mettant pour 2 minutes seulement, je réalise que j'y ai passé 30 minutes et que tout est fait. Quelle fierté!




C'est ainsi que chaque soir, la plupart du temps, je m'installe pour écrire. Je me suis mise une difficulté de plus, celle de faire imprimer quelques photos, les plus signifiantes, et de les coller directement dans mon journal. C'est devenu une vraie habitude. Je pars l'impression d'une photo et je fais autre chose, le temps de le dire tout est prêt pour terminer l'histoire de ma journée. Parfois, j'imprime quand j'ai le temps et je termine l'écriture le soir. Le truc, c'est de trouver l'habitude qui nous sied. 

Pour ma part, il vaut mieux que je le fasse chaque jour car, un retard de 2 jours signifierait une côte bien difficile à remonter, voire insurmontable. 


C'est tout un défi mais combien gratifiant quand, au retour, notre journal est complété d'un couvert à l'autre!!! 





Les commentaires des gens autour sont aussi très stimulants et valorisants. En effet, combien de fois est-ce-que j'entends: «Wow, ton journal est aussi avancé que si tu étais revenue depuis des semaines! Moi, je n'arrive jamais à le compléter. » Juste ça te donne le goût de continuer!

Quoi raconter...


Par expérience, je sais que parfois, on n'écrit pas les choses les plus importantes. J'ai le goût de vivre une expérience différente que celle vécue avec mes autres « journal ».


J'ai découvert un livre intéressant, il est en anglais mais très plaisant à lire, Globejotting, de Dave Fox. Ce volume a changé ma vision de l'écriture d'un journal de voyage et c'est ce que je cherchais exactement.


Avant même de partir, j'expérimente mes nouvelles connaissances. 


Par exemple: Choisissant le thème des aéroports, je parle de tous ceux que j'ai visités au cours de ma vie. Je fais imprimer des photos de quelques-uns où je suis passés. Je trouve ça plus intéressant que de dire que je pars de Québec en avion. De plus, cela me fait réaliser que j'ai vu plus de pays que je ne le croyais.




Je fais également un parallèle entre le traversier de Québec-Lévis et celui entre l'Angleterre et la Hollande que je prendrai. Cela met les choses en perspective!

Raconter les petits détails que je vis plutôt que de décrire heure par heure ce que je fais est ma ligne de pensée tout au long de ce voyage.


Photographies


Je suis du type « photos ». Je suis bien contente que l'on soit rendue à l'ère numérique. En effet, je peux me permettre de prendre des dizaines, des centaines de photographies (j'en aurai 1988:) et cela ne coûte pas un sou. Je préfère prendre plein de photos qui ne serviront pas que de manquer celle que j'aurais tellement aimé avoir.




J'imprime 3 à 4 photos par jour, pour mon journal, celles qui me parlent le plus. Si j'ai le goût par la suite de me faire un plus gros album, j'aurai tout le matériel nécessaire, avec tout ce que j'ai pris de clichés pendant ce voyage...

Et vous, vous êtes de quel type?


Souvenirs


Ceux qui me connaissent savent que je suis très ramasseuse! Alors, en voyage, j'ai beaucoup de difficultés à jeter. Toutefois, je fais un effort cette fois-ci. Je ne veux pas trop mettre de poids dans mon sac. J'essaie de faire le tri immédiatement et de ne pas encombrer inutilement mon sac.




Les choses auxquelles je tiens : réservation de voiture, carte d'embarquement d'aéroport, billets de théâtre, cartes d'autobus, brochures, même une doublure d'écouteurs perdue et retrouvée, article de journal important, factures, trouvent leur place dans le journal, les autres, la poubelle ou le recyclage. Si je ne les ai pas collées après 3 jours, je ne le ferai pas alors...

C'est le temps de coller les grosses brochures ou les cartes postales sur les pages que j'aime moins, hihi.






Avec toutes ces petites choses, je dois re-boudiner mon journal... La preuve que je suis ramasseuse:)



Sortez de la marge

Un dernier mot, avant de vous quitter, écrivez!


Écrivez partout, n'importe quand, n'importe comment, horizontal, vertical, oblique, trouvez un petit coin mais ÉCRIVEZ ! 

Vous n'êtes plus à l'école, pas besoin d'écrire sur les lignes! Vaut mieux écrire tout croche que de ne pas écrire.


Amusez-vous! 





Variez la couleur, la grosseur, la police d'écriture...

Et bien sûr...

Profitez de votre voyage, c'est ça le principal !



Marie Tremblay, 
Blogueuse
www.comblay.com
Comblay, une fille passionnée 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire